Outils pour utilisateurs

Outils du site


doc_uti:freinage_appuye_afdm_gibbs

le freinage appuyé afdm expliqué par Gibbs

Il faut choisir 1 des 2 options, débrayer au début ou en fin de freinage.

Il ne faut pas débrayer en cours de freinage car on risque de bloquer la roue arrière.

option 1 : débrayer au début

  1. couper les gaz
  2. débrayer
  3. verrouiller sa position
  4. freiner des deux freins de manière dégressive

option 2 : débrayer à la fin

  1. couper les gaz
  2. verrouiller sa position
  3. freiner des deux freins de manière dégressive
  4. débrayer

couper les gaz

Couper les gaz rapidement, le frein moteur entre en action et le transfert des masses commence à s'effectuer.

débrayer au début du freinage

  • le frein moteur et la poignée des gaz ne peuvent plus interférer avec le freinage

débrayer à la fin du freinage

  • pour conserver le frein moteur pendant le freinage
  • pour ne pas caler à l'arrêt
  • en débrayant trop tôt pendant le freinage on risque de bloquer la roue arrière. 1)

verrouiller sa position

Il faut passer rapidement d'une position souple à une position verrouillée pour ne pas s'écraser sur le réservoir ou pire passer par dessus la moto :

  • lever le menton pour redresser la tête et regarder loin pour ne pas avoir les yeux attirés vers le sol
  • redresser le buste, tendre et raidir les bras en verrouillant les articulations des coudes pour rigidifier l'ensemble de la moto
  • serrer les genoux sur le réservoir

Ce verrouillage va nous permettre de pouvoir freiner en conservant le contrôle de la moto.

Si les roues se bloquent, la moto restera plus facilement en ligne.

freiner des deux freins de manière dégressive

Freiner de façon dégressive des deux freins, c’est à dire plus fort dès le début, mais en tenant compte de l'adhérence au sol, et du temps de réponse du transfert des masses sur la fourche avant, afin d'avoir un maximum d'adhérence, sur le pneu avant.

enfoncer le frein arrière :

Pour des raisons gestuelles, c'est le frein arrière qui sera fonctionnel avant le frein avant, permettant l'assise de l'arrière en premier.

Au début, il y a encore beaucoup de pression sur le pneu arrière et vous pouvez exercer une grande force de freinage.

La moto se stabilisera d'elle même et la partie avant va légèrement plonger vers l'avant, ce qui va réduire la pression sur le pneu arrière.

Au cours du freinage il faut réduire progressivement la pression sur la roue arrière car si vous continuez à enfoncer le frein arrière, votre roue arrière va se bloquer et déraper.

Si la roue arrière se bloque, ce n'est pas un problème, réduisez la pression de freinage et la roue se débloquera.

agir fortement sur le frein avant :

Le début du freinage sur le frein avant ne doit pas être brutal pendant le transfert de masse afin de ne pas bloquer la roue avant.

Lorsque la fourche s'est enfoncée le freinage sur le frein avant doit être fort en essayant d'obtenir et de conserver la limite de blocage des deux roues.

si un blocage se produit, on soulagera le frein correspondant, pour permettre à la roue de tourner, mais sans qu'il y ait eu relâchement complet du freinage.

1)
débrayer désolidarise la prise du moteur qui entraine la roue arrière alors que la force sur le frein arrière reste la même, cela induit le blocage de la roue arrière
doc_uti/freinage_appuye_afdm_gibbs.txt · Dernière modification: 2020/08/26 08:38 (modification externe)